Ayurveda ~ Chi kung

Bien-être / Équilibre ~  Ascain 64310
Azkainen ongi izaite eragin praktikak eta orekatzeko bideak

Chi nei tsang

Diffusé par Maître Mantak Chia en Occident, le Chi nei tsang a été exploré pleinement et revisité par Gilles Marin.
Voir pour un extrait vidéo de la pratique telle qu'enseignée par Jutta Kellenberg du Tao garden. Voir ici pour un extrait vidéo d'une séance d'enseignement par Gilles Marin (Californie).

Reconnexion à la personne

Lotus

Le Chi nei tsang est traduit par massage des organes internes. Il est en fait une approche holistique, travaillant sur le lien du corps à la personne.
Le corps garde en mémoire les questions que la vie amène à la personne. Certaines restent irrésolues et la personne a préféré les rejeter ou les refouler… Arrive un jour où la personne est prête à assimiler leur connaissance infuse, le corps peut alors se délaister des informations gardées en réserve. Cela entraîne un phénomène de conscientisation mentale et/ou de libération d'un blocage physique ou métabolique.
Le Chi nei tsang aide à valider et à évacuer un processus de digestion émotionnelle. On ne répare rien, ni forçage ni violence, on aide le vivant à assimiler les informations.
Après un soin, pour accélérer l'intégration du processus en cours, il peut être utile d'augmenter son niveau énergétique : Faire de l'exercice (qi gong), choisir un mode d'alimentation adapté, méditer, veiller à contrôler ses pensées, réguler ses émotions.

Métabolisme, ventre et organes internes

CNT

L'anneau du nombril est relié â l'ensemble du corps. Le nombril a plus de connexions nerveuses que le cerveau ! C'est pourquoi en Chine on attribue au ventre la qualité de cerveau. Voir ce documentaire de la chaîne Arte argumenté ici.
Les organes , par leur comportement et leur état de fonctionnement, influent sur le système neurovégétatif dit autonome. Le Taoïsme leur attribue un Esprit, qu'on nomme aussi entité psycho-viscérale. Le langage des intelligences psycho-organiques passe par l'expression des émotions.
Le corps fonctionne à l'unisson. La respiration, avec le réseau des fascias (les épidermes et les enveloppes) conjugués au mouvement, masse les organes, communique et lie les parties en un tout, assure la cohésion de la structure corporelle dans l'échange incessant d'information entre l'extérieur et l'intérieur.
La pensée, douée d'auto-conscience, assiste le corps dans son effort métabolique. Le Chi va suivre la pensée et apporter l'énergie nécessaire à la transformation. La conscience rationnelle, mise au rang d'observateur, se réfugie parfois dans le rêve, elle laisse ainsi agir la nature.
Le Chi nei tsang convient à tous : autisme, cancer, après une opération chirurgicale (+ 3 mois dans le cas d'une transplantation), mal au dos, problèmes cutanés… Le symptôme est intrinsèque à la personne.

Liens

~ Note : Le Chi nei tsang peut être appliqué seul ou en complément d'un traitement médical. Si besoin, consulter un médecin assermenté pour évaluer votre état de santé. Je ne dispense ni prescription ni diagnostic.


Δ Haut de page

Valid HTML 4.01 Strict